Casamance / Allemagne: Le premier député noir du Bundestag est Casamançais

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Le premier député noir du Bundestag est Casamançais

Karamba Diaby, 51 ans, Allemand depuis 2001, est arrivé de la Casamance à l’âge de 25 ans en République Démocratique de l’Allemagne (RDA). En 2008, M. Diaby est devenu membre du parti social démocrate SPD . Une année, après il obtenait un siège au conseil municipal de la ville de Halle, dans le Land de Saxe Anhalt. Aujourd’hui député SPD au Bundestag, il vient d’une ville connue comme étant un des hauts lieux de l’extrême droite. En devenant le premier député noir de l’Histoire du Bundestag, M. Diaby est devenu une célébrité mondiale.

Sur le plan politique, Karamba Diaby veut obtenir une meilleure intégration des étrangers en Allemagne, un meilleur système scolaire, une meilleure politique sociale. Il veut aussi un départ à la retraite plus tôt pour les métiers les plus durs et veut représenter l’Allemagne de l’Est. Pour le SPD qui a subi une défaite face à Angela Merkel, c’est une aubaine. « On va toucher la communauté des migrants. Une communauté que nous avons du mal à atteindre» dit un membre du SPD. La candidature du Sénégalais devenu Allemand a donné une autre image au SPD. «Depuis que Diaby est dans la course au Bundestag, nous sommes sollicités par les médias internationaux comme la BBC, CNN ou le New York Times », continue le membre du SPD.

Les médias allemands de gauche comme le Frankfurter Rundschau, organe historique du SPD, décrivent le parcours de Karamba Diaby comme un miracle. Il est orphelin de Marsassoum, village de Casamance, lieu de naissance de Ousmane Sembènedu quand il gagne une bourse universitaire qui l’amène en RDA en 1985. Quand il arrive en RDA, il ne parle pas un mot d’allemand. M. Diaby étudie la chimie à Leipzig et écrit son doctorat à Halle. Il croise le chemin d’une jolie Saxonne et s’installe à Halle. Avec la chute du mur, Karamba Diaby ne trouve pas de travail. Il obtient des emplois occasionnels dans des associations et c’est là qu’il sera repéré par les politiciens locaux. En 2008, M. Diaby prend son livret rouge du SPD et entre en politique. Quatre ans après c’est le Bundestag. Un parcours comme on les connaît à Hollywood écrit la presse allemande.

Ils sont nombreux ces fils et filles de la Casamance qui sont talentueux et qui ne retrouveront le bercail que si la paix, la liberté et l’indépendance reviennent au « Pays ».

Emile Tendeng

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »