Ghana:4.700 mineurs illégaux expulsés en 2013

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

4.700 mineurs illégaux expulsés en 2013

Le Ghana a expulsé 4.700 mineurs illégaux l’année dernière, Chinois pour la plupart, a déclaré le ministre adjoint de l’information, Ibrahim Murtala Muhammed, jeudi.

La plupart d’entre étaient des mineurs illégaux chinois, et il ont été presque tous arrêtés par une force spéciale d’intervention, a précisé M. Mohammed, avant d’ajouter que des Russes, des Sud-Africains et des Nigérians faisaient aussi partie des expulsés.

La police locale s’est lancée à la poursuite des mineurs illégaux l’année dernière, aidée par une force spéciale composée d’éléments de l’armée, de la police et des services d’immigration, sur ordre du président ghanéen John Dramani Mahama.

Le ministre chinois des Affaires Etrangères Wang Yi, qui s’est rendu au Ghana ce mois-ci dans le cadre d’un tour dans quatre pays africains, a assuré les autorités du support de Pékin pour venir à bout de ce problème.

L’extraction illégale d’or est devenue un problème majeur au Ghana, notamment en ce qui concerne la pollution de l’eau et de l’environnement.

Le Ghana est le deuxième producteur d’or en Afrique après l’Afrique du sud et attire pour cette raison de nombreux Chinois à la recherche d’une fortune rapide, encouragés par la hausse du cours de l’or ces dernières années.

En dehors de l’or, le Ghana, exemple de stabilité démocratique dans une Afrique de l’Ouest tourmentée, tire ses richesses du cacao et de son industrie pétrolière naissante.

AFP

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »