Sahara Occidental / Maroc: le parlement britannique dénonce la répression

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

le parlement britannique dénonce la répression

Le Parlement britannique a dénoncé les «violations des droits de l’Homme dans les territoires occupés du Sahara Occidental», rapporte mercredi l’Agence de presse sahraouie (SPS).

Dans une question écrite, le député du parti des Conservateurs Stephen Mosley a interpellé le secrétaire d’Etat britannique aux Affaires étrangères et du Commonwealth Hugh Robertson sur les «derniers rapports qu’il a reçus sur les violations des droits de l’Homme dans les territoires sahraouis», suite à la répression marocaine des manifestations organisées dans les villes sahraouies occupées qui ont fait plusieurs blessés.

Chargé de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, M. Roberston a indiqué dans sa réponse que le ministère des Affaires étrangères recevait périodiquement des rapports sur la situation des droits de l’Homme au Sahara Occidental de la part de rapporteurs onusiens, d’organisations internationales des droits de l’Homme et de la société civile. M. Mosley a également adressé une question écrite à la ministre britannique du Développement international concernant la situation des réfugiés sahraouis, dans laquelle il lui a demandé une «évaluation de la situation humanitaire au Sahara Occidental».

La ministre a affirmé que la situation humanitaire des Sahraouis était «stable», estimant que la Minurso est responsable de la surveillance des droits de l’Homme et du respect du cessez-le feu. Elle a ajouté qu’un grand nombre de réfugiés sahraouis vivaient dans des camps en Algérie, ajoutant que la Grande-Bretagne soutenait les réfugiés sahraouis à travers le financement des programmes du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).

Le président sahraoui, secrétaire général du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, avait adressé pour sa part une lettre au secrétaire général de l’ONU Ban-Ki-moon, dans laquelle il a sollicité l’intervention de l’ONU pour assurer la protection des citoyens sahraouis dans les territoires occupés.

Saliou Cissé

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »