Burundi: l’Union Africaine (UA) appelle à un dialogue sans pré-conditons

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

l’Union Africaine (UA) appelle à un dialogue sans pré-conditons

Dans un communiqué parvenu à notre journal, la délégation des chefs d’Etat africains qui a récemment séjourné au Burundi a appelé à un dialogue sans pré-conditions pour sortir le pays de la crise.

Les chefs d’Etat ont invité toutes les parties prenantes à la crise burundaise à prendre part à ce dialogue, sans pré-conditions, et dans le strict respect de l’accord de paix d’Arusha, qui a mis fin à la guerre civile (1993-2006), selon ce nouveau communiqué.

Ils ont encouragé pour cela le médiateur ougandais, le président Yoweri Museveni, à annoncer début mars la date pour la reprise immédiate du dialogue inter-burundais. Dépêchée par l’Union Africaine (UA), la délégation emmenée par le Sud-Africain Jacob Zuma et composée des présidents mauritanien, sénégalais, gabonais et du Premier ministre éthiopien, s’est rendue jeudi et vendredi à Bujumbura pour tenter de débloquer la crise politique dans laquelle est plongé le Burundi depuis 10 mois.

M. Zuma avait appelé samedi, au nom de la délégation, à l’organisation d’un dialogue inclusif avec tous les acteurs importants de la crise, une formulation plus vague qui ne tranchait pas la question cruciale de qui participerait à ces pourparlers.

Cathy Manga

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »