Cap-Vert : Onze morts dans l’attaque d’une base de l’armée à Monte Tchota

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Onze morts dans l’attaque d’une base de l’armée à Monte Tchota

Onze personnes, dont huit militaires, ont été tuées par balles mardi au Cap-Vert dans un centre de télécommunications au nord de la capitale, Praia, ont annoncé les autorités cap-verdiennes.

La fusillade s’est produite à Monte Tchota, où se trouve ce centre de télécommunications gardé par l’armée, a indiqué un porte-parole de la police à la radio et à la télévision, précisant qu’outre les huit militaires, deux techniciens espagnols et un civil cap-verdien avaient été tués.

Le bilan a été confirmé dans un communiqué par le gouvernement, indiquant qu’à la suite de cette attaque.

Après cette attaque, a été constatée la disparition de neuf fusils d’assaut et de munitions, retrouvés quelques heures plus tard dans une voiture garée qui se trouvait dans une zone d’habitation à Praia, selon le communiqué.

Sur les trois civils décédés, deux sont des techniciens de nationalité espagnole qui se trouvaient en mission professionnelle dans ce centre militaire, l’autre est de nationalité cap-verdienne et travaillait avec l’équipe espagnole, a-t-on indiqué.

Un porte-parole du ministère espagnol des Affaires étrangères a confirmé la mort de deux Espagnols dans la fusillade, sans autre precision.

Saliou Cissé

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »