Casamance: La France lève l’interdiction à ses ressortissants de se rendre en Casamance

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

La France lève l’interdiction à ses ressortissants de se rendre en Casamance

Cinq jours après la rencontre de Francfort entre le Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance et la diaspora Casamançaise, la France a levé l’interdiction à ses ressortissants de se rendre en Casamance, en raison de l’insécurité.

« Sur proposition de l’ambassade de France à Dakar, la carte Conseils aux voyageurs publiée par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international a été modifiée : la Casamance n’est plus classée comme étant une zone à risques », écrit la représentation diplomatique française sur son site Internet.

Sur son compte Twitter également, l’ambassade de la France à Dakar affirme que « la carte Conseils aux voyageurs a été redessinée ! »

« Bonne nouvelle pour contribuer à la relance du tourisme « , poursuit le tweet.

Cette annonce pourrait donner un coup de pouce à la relance de l’activité touristique en Casamance, le fief du mouvement indépendantiste Casamançais créer par Victor Diatta en 1947. Une ceratine accalmie règne en Casamance. La guerre entre l’armée sénégalaise et les rebelles indépendantistes casamançais du MFDC ont baissé d’intensité depuis 2012.

Une chute libre des flux touristiques en direction de la Casamance a été ainsi notée, surtout avec la disparition, en 1994, de quatre touristes français, dans le Parc national de la Basse-Casamance. Plusieurs ambassades étrangères dont la France avaient demandé à leurs ressortissants de ne plus se rendre au-delà de la zone du Cap-Skirring.

Cathy Manga / Moussa Moïse Djiba (M2D)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »