Israël: sanctions de l’Etat hébreux contre le Sénégal

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

sanctions de l’Etat hébreux contre le Sénégal

Après l’adoption d’une résolution de l’ONU demandant l’arrêt de la colonisation, Israël a convoqué les ambassadeurs de pays qui l’ont soutenue. Le texte a été adopté par 14 des 15 pays siégeant au Conseil de sécurité, tandis que les Etats-Unis se sont abstenus.

Les autorités israéliennes ont convoqué pour consultation les ambassadeurs en Israël de pays qui se sont prononcés en faveur de la résolution et avec lesquels elles entretiennent des relations diplomatiques. Il s’agit de la Grande-Bretagne, la France, la Chine, la Russie, l’Egypte, la Nouvelle-Zélande, le Japon, l’Uruguay, l’Espagne, l’Ukraine et le Sénégal.

Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a ordonné samedi « une série de mesures diplomatiques » contre la Nouvelle-Zélande et le Sénégal.

Il a annoncé le rappel « immédiat » de ses ambassadeurs en Nouvelle-Zélande et au Sénégal « pour consultations« .

Il a également décidé d’annuler la visite du ministre sénégalais des Affaires étrangères, prévue en janvier, ordonné l’annulation de tous les programmes d’aide au Sénégal, et l’annulation des visites en Israël des ambassadeurs non-résidents du Sénégal et de Nouvelle-Zélande.

Réfutant des informations selon lesquelles les relations avec ces pays avaient été suspendues, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Emmanuel Nahshon a déclaré qu’Israël avait temporairement réduit visites et travaux avec ces ambassades.

Ibou Camara

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »