Sénégal: Modernisation des cités religieuses annoncées par Macky Sall. La Casamance n’est pas concernée.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Modernisation des cités religieuses annoncées par Macky Sall. La Casamance n’est pas concernée.
Dans son discours du 31 décembre dernier, le président des Sénégalais avait annoncé son ambition de poursuivre la modernisation des cités religieuses de son pays en occultant celles de la Casamance, une preuve palpable que le premier des Sénégalais ne considère point les chefs religieux de cette  partie naturelle au sud de la Gambie.
En Casamance, existent des foyers religieux très bien organisés qui sont hélas marginalisés par les pouvoirs publics du Sénégal. Certains se trouvent encore et toujours dans un enclavement qui ne dit pas son nom.
Dans cette zone, des hommes très distingués ont mené des combats pour répandre l’Islam et ont œuvré efficacement dans l’éducation et la formation des jeunes.
Malheureusement, les localités dans lesquelles ils ont vécu ou vivent actuellement se présentent de façon pas du tout honorable, très en deçà du rôle que ces cités jouent dans ce pays. C’est le cas à Nioroky dans la région de Sédhiou, à Daroul Khairy, à Sindian entre autres  dans le département de Bignona sans parler des autres localités de la Casamance.
Trop c’est trop ! ont soutenu plusieurs disciples des hommes religieux de la Casamance qui se sont réunis dans une structure dénommées ‘’Engageons nous pour la justice’’ et qui réclament les mêmes avantages. Ces derniers comptent élever la voix pour se faire entendre.
Pour cela ils comptent organiser le mois prochain un point de presse pour crier leur amertume face à cette situation déplorable. Nous y reviendrons.
Moussa Moïse Djiba (M2D)
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »