Sénégal: Les autorités prédisent la fin du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC)

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Les autorités prédisent la fin du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC)

La fin du régime de Yahya Jammeh en Gambie est vue par le Sénégal comme la victoire en Casamance sur le Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC). L’Etat du Sénégal annonce la fin du conflit vieux de plus de 30 ans.

Les Sénégalais deviennent de plus en plus clairs à travers leurs déclarations sur les motifs de leur engagement militaire en Gambie. A bien analyser leurs propos, le départ de Yahya Jammeh du pouvoir est une aubaine pour la résolution définitive du conflit en Casamance et la fin de toute idée d’indépendance de la Casamance revendiquée par le Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC). Des hommes politiques Sénégalais et certains de leurs journalistes ou éditorialistes accusent clairement Yahya Jammeh comme le souteneur indiscutablement du MFDC. Ils affirment que Yahya Jammeh avait fait de la Gambie, la base arrière du front nord d’Atika, la branche armée du MFDC.

Le départ du fils de Kanilaï est un complot du Sénégal soutenu par la CEDEAO. Le Sénégal s’est immiscé dans une affaire interne à la Gambie en faisant croire vouloir établir la démocratie. Maintenant, il est clair que le Sénégal avait pour intention de démanteler le MFDC. Le Président sénégalais, Macky SALL et ses hommes se félicitent d’avoir tué le MFDC militairement selon leur propre terme. Le politologue sénégalais, Yoro DIA de dire c’est la fin de la construction de l’axe Bissau-Bignona-Banjul. Il prône pour sa part l’axe Bissau- Banjul-Dakar soit disant pour une Sénégambie vivant et prospère.

Toujours pour cette guerre contre le MFDC, l’Etat du Sénégal a acheté des droits de transmission de la CAN 2017 à la Guinée Bissau. L’option est d’avoir la Guinée Bissau comme partenaire à fin d’éviter que ce pays soit à son tour la base arrière du front sud d’Atika.

Et pourtant le Sénégal oublie que le MFDC a bel et bien existé avant l’arrivée de Yahya Jammeh au pouvoir en 1994 par un coup d’Etat. La lutte du peuple de la Casamance a débuté avant l’événement de Jammeh en Gambie. Et cette lutte se poursuivra sans Yahya.

Abouké Sagna

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »