Sénégal: ouverture du 25ème festival de Jazz de la ville de Saint-Louis sous crainte d’attaques jihadistes

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

ouverture du 25ème festival de Jazz de la ville de Saint-Louis sous crainte d’attaques jihadistes

La 25e édition du festival de jazz de Saint-Louis (nord du Sénégal) a débuté lundi soir sous haute surveillance de crainte d’attentats jihadistes et attend mardi la prestation de l’Américain Marcus Miller. Une cérémonie officielle a marqué lundi à partir de 21H00 locales le début de cette édition, qui va continuer jusqu’au 1er mai, place Faidherbe, dans le centre de Saint-Louis, ville située entre la mer et le fleuve Sénégal.

Des agents de sécurité étaient visibles tout autour du site, où ont convergé pour l’occasion plusieurs centaines de personnes, dans la fraîcheur de la nuit.

Les premières sonorités ont été assurées lundi soir par l’ensemble instrumental des forces armées sénégalaises et le Kumareh Band, un orchestre du joueur de kora gambien Jaliba Kuyateh.

La journée de mardi sera marquée à partir de 21H30 par la prestation de l’Américain Marcus Miller qui avait annulé sa participation lors de la 24e édition, en 2016, pour des raisons de sécurité.

De grands noms de la musique dont l’organiste et bluesman Lucky Peterson ou encore Lisa Simone – fille de Nina Simone – sont au programme de cette 25e édition, aux côtés d’artistes africains comme le Congolais Lokua Kanza, les Sénégalais Baaba Maal et Cheikh Lô.

Le Sénégal est encore épargné par les attaques jihadistes qui ont frappé Bamako, au Mali, Ouagadougou au Burkina Faso et Grand-Bassam en Côte d’Ivoire. Cependant, plusieurs jihadistes présumés, arrêtés ces derniers mois, sont maintenus en détention dans ce pays.

Samsidine Badji (SAM)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »