Sénégal : Ouverture du procès de Khalifa Sall sous haute tension

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Ouverture du procès de Khalifa Sall sous haute tension

Le procès de Khalifa Sall, député et maire de Dakar, ainsi que sept de ses coaccusés s’ouvre aujourd’hui à Dakar sous haute tension.

Plusieurs centaines de sympathisants de l’ancien maire ont envahi très tôt le tribunal correctionnel pour protester contre ce jugement qu’ils qualifient de « politique ».

Les prévenus sont poursuivis dans une affaire de malversations financières et détournements de fonds publics présumés.

Les avocats des détenus dénoncent aussi devant la presse « un procès politique » qui a « pour but, la liquidation politique de Khalifa Sall« .

Maître Demba Ciré Bathily a affirmé que le Doyen des juges ne pouvait pas renvoyer son client en correctionnel alors que la défense avait introduit un recourt sur le refus du juge d’instruction d’entendre certains témoins dans cette affaire.

L’avocat de Khalifa Sall prévoit de saisir la Cour de Justice de la CEDEAO pour démontrer comment les droits de leur client ont été violés par la justice sénégalaise pour le rendre inéligible.

Son immunité parlementaire a été levée le 25 novembre dernier à l’Assemblée Nationale.

Samsidine Badji (SAM)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »