Casamance: Toubacouta réclame la libération de ses ressortissants arrêtés par l’armée sénégalaise

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Toubacouta réclame la libération de ses ressortissants arrêtés par l’armée sénégalaise

Les habitants du village de Toubacouta sont dans l’incompréhension et dans la révolte après l’arrestation par la gendarmerie sénégalaise d’une vingtaines de ses ressortissants parmi eux des membres des défenseurs de la forêt qui étaient déjà en prison il y a deux semaines.

Selon, l’armée sénégalaise, ces arrestations sont liées à l’enquête pour déterminer les coupables du massacre du 6 janvier dans la forêt de Boffa Bayotte. Faux rétorquent les habitants qui disent que les gendarmes veulent protéger les autorités fautives et coupables de la tragédie.

Arona Tombong  Badji, conseiller municipal à Nyassia  s’est adressé aux autorités sénégalaises pour montrer sa tristesse et son inquiétude face à l’arrestation de personnes innocentes. Il souhaite leur libération immédiate.

Mamadou Barry n’est pas optimiste. Il s’attaque à cette « justice à la sénégalaise qui protège les criminels et met en détention en tout cas en Casamance les victimes. Je suis rebelle et je le dis haut et fort » conclut -il.

L’arrestation par les militaires et les gendarmes sénégalais de 22 personnnes dont le journaliste René Capain Bassène, n’enchante personne en Casamance.

Samsidine Badji (SAM)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »