Casamance : Les associations villageoises dénoncent une « punition inacceptable » et demandent la libération des prisonniers politiques

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Les associations villageoises dénoncent une « punition inacceptable » et demandent la libération des prisonniers politiques

Plusieurs Casamançais ont rendu visite aux familles des prisonniers politiques détenus à la maison d’arrêt de Ziguinchor et demandent leur libération.

Selon des associations villageoises, l’emprisonnement de ces personnes qui défendent le patrimoine sacré de la forêt est « une punition inacceptable« .

Le fait qu’elle soient maintenues en prison préventive et que les auteurs de la déforestation et du trafic de bois qui sont connus par les autorités sont tranquilles dans leur villa est « une injustice notoire contre la Casamance » s’insurgent les associations.

Elles affirment que protéger la nature n’est pas un problème de business ou de politique mais une question de société et de valeur. L’éthique devrait passer avant la politique.

Nous avons déjà rencontré toutes les familles affectées qui ont demandé le soutien et nous appelons les Casamançais à s’unir contre l’emprisonnement et aider les prisonniers et leur famille.

Balanta Mané

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »