Casamance: La jeunesse indépendantiste de Casamance monte au créneau et demande la libération des prisonniers politiques

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

La jeunesse indépendantiste de Casamance monte au créneau et demande la libération des prisonniers politiques

La jeunesse indépendantiste de Casamance (JICASA) monte au créneau et s’élève contre ce qu’elle qualifie de harcèlement judiciaire que subit depuis 1982 les populations de la Casamance auxquelles les jeunes réitèrent leur « entière solidarité ».

Se félicitant de la mobilisation de ses membres, la JICASA dénonce dans un communiqué « les comportements autoritaires sénégalais et les cabales judiciaires qui continuent à harceler les militants du MFDC et les populations civiles ».

Il précise que leur formation qui œuvre pour la construction d’un consensus national pour une sortie de crise, considère que les pratiques policières et militaires continuent encore en Casamance « qui vit un malaise des plus inquiétants c’est-à-dire l’état de guerre. »

JICASA se dit rassurée par la réaction des « camarades par la résistance à l’injustice et l’intimidation ». Elle appelle ses membres à la mobilisation pour la libération des prisonniers politiques et remercient les militants politiques, les militants des droits de l’Homme et du collectif d’avocats pour leur soutien aux détenus casamançais.

JICASA revendique le droit à la sécurité, la paix, la liberté, et réaffirme sa détermination à continuer de militer pour le droit d’avoir des droits au peuple Casamançais.

Samsidine Badji (SAM)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »