Guinée: Opération « ville morte » à Conakry

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Opération « ville morte » à Conakry

Les rues de la capitale guinéenne sont restées désertes hier lundi, tandis que les stations-services et les commerces, notamment le grand marché de Madina, le poumon économique de la capitale, étaient fermés.

L’opposition guinéenne a demandé à la population de sortir dans les rues pour une opération « ville morte » et réclamer la publication des « vrais résultats » des élections locales du 4 février, alors que l’enlisement d’une grève des enseignants exaspère de nombreux élèves et leurs parents.

Le parti de l’ancien Premier ministre Cellou Dalein conteste depuis des semaines la victoire aux élections locales du parti du président Condé.

Le 26 février, il avait déjà organisé une première journée ville morte qui s’était soldée par la mort d’un manifestant, tué par les forces de l’ordre.

Certains Guinéens ne partageaient pas l’enthousiasme des militants de l’opposition. Pour eux la paix sociale est leur souhait pour sortir la Guinée de l’impasse.

ARDiallo

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »