Casamance: Le MFDC sécurise les villages abandonnés et procède au déminage

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Le MFDC sécurise les villages abandonnés et procède au déminage

Suite à deux mois de bombardements aveugles des villages au Sud de Ziguinchor par l’armée sénégalaise, des centaines de familles avaient pris la route en direction de la Guinée Bissau.

Depuis, elles campent dans des huttes installées par les agences bissau-guinéennes dans des secteurs à une dizaine de kilomètres de Sao Domingo, dans l’attente que de nouvelles négociations s’engagent entre le Sénégal et la Casamance.

Le Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC) a exhorté les autorités de Bissau de garantir à ces familles « une assistance humanitaire sécurisée et digne« , pour qu’elles ne soient pas « otages » de la guerre qui sévit entre l’armée du Sénégal et les combattants du MFDC.

Depuis le début de l’année plus de 3’000 Casamançais ont laissé derrière eux leur village et les récoltes et les biens brûlés par l’armée sénégalaise.

Pour le MFDC, il s’agit de sécuriser les villages abandonnés et de procéder aux déminages des lieux avant le retour des réfugiés. Plusieurs mines antipersonnel ont été posées par l’armée sénégalaise sur les pistes des villages de Koureng et de Basséré dans l’idée de ralentir la progression des troupes combattantes du MFDC.

Samsidine Badji (SAM)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »