Sahara Occidental: Opération séduction du Polisario en Afrique

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Opération séduction du Polisario en Afrique

En ce mois de mai, le Front Polisario multiplie ses actions à destinations de ses soutiens traditionnels en Afrique. Après les visites d’Ould Salek en Afrique du Sud, en Namibie et au Zimbabwe, Brahim Ghali s’est déplacé en personne dimanche dernier à Windhoek pour rencontrer le président namibien Hage G. Geingob.

Au lendemain du renouvellement, par le Conseil de sécurité, du mandat de la MINURSO, le Front Polisario semble déterminer à renforcer les liens avec ses soutiens historiques sur le continent. Dimanche après midi, le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali est arrivé à Windhoek dans le cadre d’une « visite d’Etat » à la République de la Namibie pour trois jours à l’invitation du président namibien, Hage G. Geingob, indique l’agence de presse du mouvement séparatiste.

Lors de leur rencontre, les deux parties ont « abordé leurs relations bilatérales et les voies et moyens de les renforcer« . Brahim Ghali a également animé une conférence autour des « derniers développements de la question du Sahara occidental et les perspectives du parachèvement du processus de décolonisation de la dernière colonie en Afrique« , poursuit-on de même sorce. Le leader du mouvement séparatiste est accompagné notamment par le « ministre des Affaires étrangères« , Mohamed salem Ould Salek.

Lundi, le média sahraoui Futuro Sahara, revenant sur cette visite, a rapporté qu’ »au cours de la réunion, le président namibien a réitéré le ferme soutien de son pays au droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination, au choix de son avenir et à la construction de son Etat indépendant ».

ARDiallo

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »