Côte d’Ivoire: Pénurie d’eau dans la deuxième ville Bouaké

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Pénurie d’eau dans la deuxième ville Bouaké

Les habitants de Bouaké la deuxième ville du pays, ne savent plus où donner de la tête.

Depuis bientôt trois mois, la population est ici confrontée à une pénurie d’eau liée au réchauffement climatique.

Le lac du barrage de la Loka qui fournissait les 3/4 de l’eau de la ville est à sec ou presque et ses 28 millions de m3 se sont considérablement réduits.

Avec ses 800.000 habitants, la situation de Bouaké est critique. Les agriculteurs tout comme les éleveurs ont perdu une grosse partie de leur production et bétail.

Le maire de la ville espère une solution “durable” d’ici deux ans avec le raccordement de l’ancienne capitale de la rébellion au lac de Kossou, à une centaine de kms.

Une opération qu’il estime à une trentaine de milliards de francs CFA, soit environ 45 millions d’euros qui devraient être financés en partie par la Banque Mondiale.

Mais en attendant, des forages ont été lancés dans plusieurs quartiers et la distribution d’eau par camions-citernes s’organise.

Moussa Moïse Djiba (M2D)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »