Gambie: Le chef de la police gambienne démissionne après la tuerie de Faraba Bantan

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Le chef de la police gambienne démissionne après la tuerie de Faraba Bantan

L’inspecteur général de la police, Landing Kinteh, a présenté sa démission hier jeudi, trois jours après la mort de trois manifestants anti-pollution tués par une unité spéciale de la police.

L’information a été confirmé au Journal du Pays par le porte-parole de la police, David Kujabie.

Tôt lundi matin, les unités d’intervention de la police (PIU) avaient envahi le village de Faraba Bantan, à 50 km de Banjul, où les habitants protestent depuis des semaines contre l’exploitation d’un site d’extraction de sable servant à la construction qui, selon eux, pollue les rizières de cette région bordant le fleuve Gambie.

Les policiers avaient tiré à balle réelle sur les manifestants, en tuant deux et en blessant cinq. Un troisième manifestant a succombé à ses blessures mercredi.

Il y a manifestement une bavure policière, la première sous l’ère Adama Barrow un homme élu pour rétablir l’ordre constitutionnel et surtout restaurer l’espoir de gambiens éprouvés par des décennies de dictatures.

« Adama Barrow est-il en train de suivre la voie de son prédécesseur Yahya Jammeh ? En tout cas Yahya Jammeh arrêtait les manifestants et le mettaient en prison. Ici on tire maintenant directement sur les manifestants pacifiques pour tuer » a affirmé un habitant de Serekunda au Journal du Pays.

Balanta Mané

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »