Casamance: Des hommes sénégalais insultent les femmes Casamançaises sur les réseaux sociaux et la colère monte dans toute la Casamance

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Des hommes sénégalais insultent les femmes Casamançaises sur les réseaux sociaux et la colère monte dans toute la Casamance

Depuis quatre jours le débat en Casamance sur la sortie de Bintou Goudiaby, la Star Casamançaise, actrice de Nollywood aux Etats-Unis, fait monter la colère des femmes de Casamance en général, les Joolas, les Manjaques et Mankagnes en particuliers.

Dans une vidéo postée dans Youtube sur ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=J50Gi-NqRc0, des hommes sénégalais, parlant Woloff, s’adressant aux femmes de l’association des supporters « Allez-Casa » qui s’étaient rendues en Russie pour soutenir l’équipe du Sénégal, ont insulté, ridiculisé, humilié toute la Casamance.

L’ampleur de l’affront à la femme Casamançaise est ressentie dans toutes les familles d’Oussouye à Kédougou en passant par Bignona, Ziguinchor, Sédhiou, Kolda, Vélingara et Tambacounda.

Le Journal du Pays a récolté quelques réactions parmi des milliers :

Toupane : « C’est la face cachée des Sénégalais qui est mise à nu. C’est exactement ce qu’ils pensent de nous. La cohabitation est encore mise en danger.»

Mendy : « Absurde. Nous du Casa Sport, nous ne méritons pas cela. Je suis en colère et heureusement je quitte le Sénégal dans une semaine pour tenter ma chance ailleurs. »

P. Badji : « Ma grand maman et 102 de ces amies ont été torturées et emprisonnées à la prison de Rufisque en 1983. Elle m’a raconté les mêmes insultes qu’on leurs adressaient.  Je suis fière d’être Casamançaise. Je suis fière d’Aline Sitoé Diatta qui s’est battue contre toute forme de colonisation.»

A.B. Diallo : « Femme Casamançaise, je suis meurtrie. Je suis depuis ce jour indépendantiste à part entière. Seuls mes parents me respecteront et m’accepteront comme femme et comme je suis. »

B. Kandé : « Même si je n’adhère pas à certains termes employés par Bintou, je suis de tout cœur avec elle parce qu’elle défend l’honneur de la femme Casamançaise, de la femme africaine et de la femme tout court. »

Balanta Mané

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »