Guinée Equatoriale: Le Président Obiang Nguema accorde l’amnistie totale à tous les prisonniers politiques

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Le Président Obiang Nguema accorde l’amnistie totale à tous les prisonniers politiques

Selon un décret lu à la télévision publique mercredi 4 juillet au soir par le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, à la tête du petit pays pétrolier depuis 1979 – tous les opposants condamnés ou interdits d’activités sont concernés. « J’accorde l’amnistie totale à tous les citoyens condamnés par les tribunaux […] pour des délits politiques dans l’exercice de leur activité, purgeant ou non leur peine », stipule le décret présidentiel, en précisant que l’amnistie concerne également toute personne « privée de liberté ou empêchée d’exercer son droit politique dans le pays ».

Il s’agira du sixième dialogue organisé sous la présidence d’Obiang Nguema.

Cette mesure spectaculaire dans ce pays dirigé d’une main de fer par le président Obiang, 76 ans, survient à moins de deux semaines d’un « dialogue national » qu’il a lui-même convoqué. Le décret présidentiel précise que ce dialogue, annoncé en juin, se tiendra « du 16 au 21 juillet ».

L’amnistie « doit permettre une large participation de tous les acteurs politiques » à ce dialogue « entre le gouvernement et les partis politiques légalisés, acteurs politiques de l’intérieur et de la diaspora, société civile et confessions religieuses », selon le président.

Il s’engage à garantir « liberté » et « sécurité » à tous les participants à ce dialogue auquel doivent également assister, en tant qu’observateurs, des représentants de la communauté internationale, dont François Lounceny Fall, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale (Onuca).

Samsidine Badji (SAM)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »