Guinée-Bissau : Aide de la Chine pour le processus électoral des législatives

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Aide de la Chine pour le processus électoral des législatives

La Chine enverra des émissaires afin de soutenir l’organisation des élections législatives prévues le 18 novembre prochain.
Quoi qu’il en soit l’aide logistique ne sera pas de trop dans un pays gangrené par une grave crise politique.
Aucun gouvernement formé à l’initiative de José Mario Vaz n’a jamais pu obtenir le quitus de quatre des cinq partis présents à l’Assemblée nationale.

Le PAIGC ayant systématiquement rejeté tous les Premiers ministres nommés par le président sans son accord, comme l’exige la Constitution.

Fin 2017, la Cedeao avait donc fixé une dead line au 31 janvier 2018 pour que le leader bissau-guinéen nomme un Premier ministre. Ironie du sort, l’intéressé a attendu le dernier jour pour s’exécuter.

Le dernier gouvernement en date se chargera en conséquence de mener à bien l’organisation du scrutin législatif qui approche à grands pas. Mais il bénéficiera néanmoins de l’appui salvateur de Pékin; déterminé à soutenir le processus et à fournir les moyens nécessaires pour conserver la date initiale fixée au 18 novembre.

Balanta Mané

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »