Mali: Second tour entre le président sortant et le chef de l’opposition

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Second tour entre le président sortant et le chef de l’opposition

Le président malien sortant Ibrahim Boubacar Keïta est arrivé largement en tête au premier tour de la présidentielle qui s’est tenu malgré les violences jihadistes et communautaires, mais retrouvera au second tour son principal opposant, Soumaïla Cissé, comme en 2013.

Au premier tour qui s’est tenu le 29 juillet, M. Keïta, 73 ans, a remporté 41,42% des voix, a indiqué jeudi soir le ministre de l’Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf, lors d’une annonce impromptue à la télévision publique ORTM, après plusieurs jours d’attente et de spéculations fiévreuses sur les résultats.

La communauté internationale, présente militairement avec la force française Barkhane, qui a pris le relais de l’opération Serval déclenchée en 2013 contre les jihadistes, et avec les Casques bleus de l’ONU, attend du vainqueur une relance de l’accord de paix signé en 2015 par le camp gouvernemental et l’ex-rébellion à dominante touareg, dont l’application est aux arrêts.

Malgré cet accord, les violences jihadistes ont non seulement persisté, mais se sont propagées du nord vers le centre et le sud du Mali, puis au Burkina Faso et au Niger voisins, se mêlant souvent à des conflits intercommunautaires.

Saliou Cissé


  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »