Casamance /Contribution: Pour une constitution définitive et un gouvernement provisoire en exil

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Pour une constitution définitive et un gouvernement provisoire en exil

Des voix parfois inaudibles émanent du fin fond de l’abime creusé par ces tenants du pouvoir colonial en Casamance.

La violence, sous toutes ses formes, prend le relais avec chaque président sénégalais, car la nature a horreur du vide.

Amnesty International porte l’échos de ces massacres après tant d’années de silence coupable et cesse de proposer des solutions.

Solutions alternatives pour certains, posant comme condition le départ des autorités sénégalaises de la Casamance. Pour d’autres, des solutions tenant compte que personne, aucun mouvement seul ne peut mener la bataille de la liberté et de l’indépendance.

C’est dans cet optique que le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC), avait proposé une solution consensuelle, tenant compte de toute la composante politique de Casamance ainsi que de toute personne ou association pouvant proposer des outils d’un projet global de société.

Ce projet tiendra compte des spécificités sociales et linguistiques de la Casamance. Ce consensus s’étalera sur le projet d’une assemblée constituante qui sera chargée de définir la Constitution définitive Casamançaise.

Ce consensus portera sur la désignation d’un gouvernement provisoire en exil ou de transition qui aura la même durée que cette constituante, ainsi qu’un planning électoral à tous les niveaux.

Ce consensus reste la seule voie, à même de sortir le pays d’Aline Sitoé Diatta de cette mainmise sénégalaise depuis 1960.

Jusque-là les tenants du pouvoir sénégalais ne veulent pas scruter dans ce sens, mais, à mon avis, ils siphonneront le terme consensus de sa sève mais une Casamance déterminée à aller vers la liberté, la justice, la vérité et la paix.

Touré Mandinko

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »