République Démocratique du Congo: La candidature de Jean-Pierre Bemba et de cinq autres opposants invalidée

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

La candidature de Jean-Pierre Bemba et de cinq autres opposants invalidée

La candidature de Jean-Pierre Bemba à l’élection présidentielle en République démocratique du Congo a été jugée « irrecevable » vendredi par la commission électorale, ce qui a suscité la colère immédiate de l’ensemble de l’opposition.

La commission a rejeté la candidature de M. Bemba, adversaire du président congolais Joseph Kabila, en raison de sa « condamnation par la Cour pénale internationale » en mars 2018 à un an de prison et 300.000 euros d’amende dans une affaire annexe de subornation de témoins.

Bemba avait fait un retour triomphal à Kinshasa le 1er août après son acquittement en appel par la CPI de sa condamnation pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Les candidatures de cinq autres personnes ont également été invalidées.

Antoine Gizenga, nonagénaire, ancien Premier ministre et leader du Parti des Lumumbistes unifiés (Palu), allié du président sortant Joseph Kabila, a aussi été disqualifié. Lui, pour défaut de candidature.

Un autre membre de son parti, Adolphe Muzito, également ancien Premier ministre mais en dissidence, a été invalidé pour contestation du Palu (son parti).

Le dossier de Samy Badibanga, transfuge de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), également ancien Premier est également rejeté, tout comme deux autres candidats dont une femme, pour défaut de nationalité.

ARDiallo

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »