Mauritanie: Fermeture d’un centre islamique jugé « extrémiste »

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Fermeture d’un centre islamique jugé « extrémiste »

Les autorités mauritaniennes ont fermé un centre d’enseignement théologique accusé par le gouvernement de « dispenser un enseignement islamiste extrémiste » en relation avec le mouvement des Frères musulmans.

Cette mesure intervient après la mise en garde lancée la semaine dernière par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz contre l’islam politique, alors que le parti islamiste Tewassoul a confirmé son statut de principale force d’opposition aux élections législatives et locales, largement remportées par le parti au pouvoir.

« Le centre de formation des oulémas a été fermé hier soir par la police sur ordre du gouvernement qui l’accuse d’extrémisme« , a indiqué notre source, affirmant que « ce centre dispense un enseignement islamiste extrémiste« .

Le centre, qui fonctionne à Nouakchott depuis plusieurs années, a été créé par l’érudit Mohamed Elhacen Ould Dedaw qu’on dit généralement proche des Frères musulmans, sinon leur « principal théoricien » dans le pays. Il forme des étudiants de haut niveau dont des ressortissants de pays étrangers, notamment ouest-africains.

Saliou Cissé

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »