Cameroun / Ambazonie: Les élections présidentielles sous haute tension sécuritaire

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Les élections présidentielles sous haute tension sécuritaire

Le Cameroun vote ce dimanche à une présidentielle à un tour dont Paul Biya, tout-puissant chef de l’Etat depuis 1982 qui brigue un 7e mandat consécutif.

Quelque 6,5 millions d’électeurs sur 25 millions d’habitants sont appelés aux urnes.

Cette présidentielle se tient dans un contexte sécuritaire inédit au Cameroun: dans trois des dix régions du pays, l’armée est déployée.

Dans la région de l’Extrême-Nord, d’abord, où les jihadistes de Boko Haram lancent des assauts répétés depuis 2014 sur les populations camerounaises, et dans les régions anglophones de l’ouest du pays.

Dans ces deux régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, la guerre s’est installée depuis fin 2017, après plus d’un an de crise socio-politique qui a lentement dégénéré en conflit armé.

Des milliers de séparatistes armés combattent quotidiennement l’armée camerounaise qui continue de commettre des assassinats. Ils réclament l’indépendance de l’Ambazonie.

Saliou Cissé

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »