Casamance: Le journaliste René Capain Bassène hospitalisé d’urgence suite aux séquelles de tortures

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Le journaliste René Capain Bassène hospitalisé d’urgence suite aux séquelles de tortures

Selon plusieurs sources locales, le journaliste d’investigation et écrivain René Capain Bassène, détenu en prison depuis le 13 janvier 2018 suite au massacre de14 trafiquants de bois précieux à Boffa-Bayotte, est admis  en urgence à l’hôpital régional de Ziguinchor. Il aurait perdu sa vue et souffre de maux de poitrine suite aux séquelles de tortures.

Les informations recueillies auprès de membres proches de l’enquête, les détenus casamançais ont subi les tortures les plus abominables. Des noms de plusieurs gendarmes sénégalais directement impliqués dans les actes de tortures sont déjà disponibles.

Le Journal du Pays reviendra dans un avenir proche sur les tortionnaires.

Les voix se lèvent en Casamance et à l’étranger pour demander la libération des prisonniers politiques et la fin des tortures.

Samsidine Badji (SAM)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »