Gambie : Un chef traditionnel plaide pour que les ministres soient choisis au sein du parlement

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Un chef traditionnel plaide pour que les ministres soient choisis au sein du parlement

Un chef traditionnel gambien, Kanimang Sanneh, de la région de la Haute-Rivière, a appelé à un système parlementaire dans lequel les députés pourraient servir comme ministres, rapprochant ainsi le gouvernement des populations, a-t-on  rapporté.

M.Sanneh, ancien député de la deuxième république, s’exprimait lors d’une réunion de consultation préalable des membres de la Commission de révision constitutionnelle (CRC) avec les autorités locales et traditionnelles de sa région à la veille du processus de révision de la Constitution gambienne de 1997.

Pour le chef Sanneh, pour que le gouvernement soit plus responsable et plus sensible aux besoins et aux aspirations des gens ordinaires, en particulier les ruraux, la Gambie a besoin d’un système par lequel les députés dirigent les ministères, par opposition au système présidentiel actuel introduit par le dictateur déchu Yahya Jammeh.

Il a décrié le système actuel selon lequel les ministres ne sont responsables que devant le président qui les nomme. Il a déclaré qu’ils ne semblent pas se soucier des opinions du parlement ou être sensibles à la situation difficile des personnes ordinaires.

« C’est totalement faux. Je pense que les députés devraient être nommés ministres pour les rendre sensibles aux besoins des personnes qu’ils servent, en particulier les populations rurales», a souligné M. Sanneh.

Samsidine Badji (SAM)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »