Gambie: le régime de Barrow s’engage sur une voie difficile de la réconciliation

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

le régime de Barrow s’engage sur une voie difficile de la réconciliation

Le pays met en place une commission « Vérité, Réconciliation et Réparations » pour faire la lumière sur les crimes commis sous le régime de l’ex-président Yahya Jammeh.

La commission composée de onze membres a pour mission de mettre en lumière tout sur les exécutions sommaires, les disparitions, la torture, les viols et autres crimes commis sous le régime de l’ex-président Yahya Jammeh.

S’inspirant des enquêtes menées en Afrique du Sud lors de la période de l’Apartheid, la commission travaillera sur des témoignages de victimes de 22 ans d’oppression sous Yahya Jammeh avant d’organiser des procès contre les présumés auteurs de crimes.

Yahya Jammeh est arrivé au pouvoir en 1994 après un coup d’Etat. Il met alors en place un régime d’oppression et corrompu, qui pèse sur toute la société gambienne.

Durant son règne, journalistes et opposants sont enlevés et torturés par le service de renseignement, le National Intelligence Agency. Selon certains, un escadron de la mort surnommé « The Junglers » ou « les maquisards » a commis un nombre considérable d’exécutions sommaires sur des migrants ressortissants de pays d’Afrique de l’Ouest.

Moussa Moïse Djiba (M2D)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »