Casamance: Les populations du Balantacounda souhaitent l’autopsie du corps de Malamine Gomis

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Les populations du Balantacounda souhaitent l’autopsie du corps de Malamine Gomis

Le président du Conseil départemental de Goudomp, Malamine Gomis, est décédé subitement mardi 23 octobre, à l’Hôpital Principal de Dakar après avoir séjourné à l’Hôtel des députés.

Avant sa mort, Malamine Gomis membre de l’APR, parti de Macky Sall, aurait fait une surprenante déclaration : « Mes adversaires (internes de l’APR ou externes) m’ont atteint mystiquement et je vais quitter ce bas-monde », aurait-il avancé.

Dans le Balantacounda et surtout à Goudomp et à Simbandi Brassou où Malamine est né le 24 décembre 1970, les habitants ne comprennent pas les causes de ce décès. La famille de Simbandi Brassou demande l’autopsie.

Un cousin du défunt interrogé par le Journal du Pays : « Il est très étrange que de nombreux décès de casamançais soient morts non élucidées ces dernières années. Souvenez-vous de la mort de Bruno Diatta, de l’ambassadeur Vincent Badji,  Bourama Toumboulou Sané chef du comité des défenseurs de la forêt de Boffa, d’Omar Diatta, originaire de Diatock et auteur du livre : «La Casamance : Essai  sur le destin tumultueux d’une région », publié aux éditions L’Harmattan. Nous souhaitons cette fois-ci l’autopsie ».

Antoine Bampoky

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »