Cameroun / Ambazonie: Les indépendantistes appellent à la protection des ressources naturelles

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Les indépendantistes appellent à la protection des ressources naturelles

La crise dans les Régions du Sud et du Nord-ouest n’est pas que politique et sécuritaire. Elle est également économique.
John Mbah Akuoh, Nelson Mangeh, Ntumfoyn Boh Herbert, Elvis Kometa, Samuel Sako, Lucas Cho Ayaba, leaders indépendantistes des organisations Agc, l’Ig, le Morisc, le Roa, le Scyl, Scnc et le Consortium, envisagent protéger les richesses de l’Ambazonie contre le réseau d’exploitation de Paul Biya.

Regroupés au sein du « Front line of the libération of Ambazonia », ils mettent en garde sur les richesses minières, pétrolières, halieutiques ou touristiques de ces deux régions anglophones à l’issue d’une réunion tenue les 17 et 18 septembre 2018 à Washington, la capitale politique des Etats-Unis.

Entre autres résolutions prises lors de cette concertation retransmise par vidéo-conférence en Chine, au Canada, en Grande Bretagne et à Chicago, figurent celle lancée à l’endroit des entreprises internationales : «Toutes les entreprises internationales qui signeront des accords avec le Cameroun sur les ressources des amazoniens ne pourront, ni les exploiter, et leurs contrats seront considérés comme des actes de vol ».

Cette mise en garde a sonné fortement dans les oreilles des autorités camerounaises qui ont aussitôt convoqué en justice le leader anglophone Sisiku Julius Ayuk Tabe et neuf autres militants, arrêtés en janvier au Nigeria puis extradé vers le Cameroun afin d’examiner leur demande de mise en liberté.

Pierre Coly

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »