Guinée: les victimes d’un village saisissent la justice internationale contre l’Etat

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

les victimes d’un village saisissent la justice internationale contre l’Etat

Les victimes survivantes d’un massacre de six villageois en 2012 en Guinée ont porté plainte dans leur pays contre une société minière qu’elles accusent de complicité, puis devant la Cour de justice de la Cédéao contre l’Etat guinéen, a-t-on appris mercredi auprès d’ONG.

Le 4 août 2012 vers minuit, à Zogota (sud-est), les forces de sécurité et de Défense avaient tiré sur des villageois qui protestaient depuis plusieurs jours contre la politique de recrutement de la société minière Vale-BSGR, « tuant six habitants, en blessant plusieurs autres, incendiant des habitations et arrêtant et torturant plusieurs autres personnes », a précisé l’ONG « Les mêmes droits pour tous » (MDT) dans un communiqué.

Le 11 septembre dernier, cette association a déposé une plainte devant le procureur de N’Zérékoré, au nom des victimes, contre la société minière pour sa « responsabilité présumée dans les assassinats, arrestations et détentions arbitraires, torture, destruction de biens privés etc. contre les habitants de Zogota« .

Balanta Mané

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »