Gambie: ouverture de l’antenne diplomatique de la France à Banjul

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

ouverture de l’antenne diplomatique de la France à Banjul

La France va inaugurer ce lundi une antenne diplomatique à Banjul, la capitale de la Gambie.
La Gambie a longtemps été dirigée par Yahya Jammeh, qui a été obligé de quitter le pouvoir en janvier 2017, à l’issue de vingt-deux années de règne avec la menaces des forces nigérianes et sénégalaises soutenues par la France.

Après son départ, le pays ne décolle pas et les promesses restent lettre morte. Le président Adama Barro s’occupe plus de sa sécurité que du développement de son pays.

La France depuis la fameuse poignée de main entre François Hollade et Adama Barrow à Bamako au Mali lors du sommet France-Afrique de janvier 2017, la France multiplie les signes de rapprochements.

Ainsi, ce lundi, une antenne diplomatique française sera officiellement inaugurée à Banjul, la capitale, à l’occasion de la venue de Jean-Yves Le Drian.

Le ministre français des Affaires étrangères y fera un crochet de quelques heures avant de se rendre au Forum de Dakar. Un chargé d’affaires, Joël Godeau, ancien ambassadeur de France au Liberia, sera en charge de cette emprise française et une convention de 50 millions d’Euros d’aide au développement (débloqués sur trois ans) sera également signée, faisant de la France le premier contributeur de la Gambie.

L’offensive diplomatique de la France a eu lieu trois jours après la visite du prince Charles, héritier du trône britannique, à Banjul qui a appelé à la Gambie à coopérer avec le Royaume-Uni et le Commonwealth pour « promouvoir la démocratie et les droits de l’homme » après 22 ans de dictature du président Yahya Jammeh.

Balanta Mané

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »